Nb de visiteurs depuis le 18/09/2005 : 675652
Nb de visiteurs aujourd'hui : 35
Nb de connectés : 1
PageRank de astrociel.net      La carte ne comptabilise que le Nb de visiteurs en ligne localisables.
L'actualité du site: Le fil RSS de Astrociel

Accueil

Livre d'Or











Avez-vous un télescope?
Oui!
Non!
J'en meurs d'envie...
Ca ne m'intéresse pas




Musique Valère Leroy

Imagerie planétaire

Sur les 8 planètes de notre système solaire, seulement 3 sont photographiées sans relâche par les astronomes amateurs: Mars, Jupiter et Saturne. Il faut être patient pour photographier Mars car elle ne s'approche de la Terre que tous les 2 ans (c'est l'opposition). En-dehors de cette période, sa petite taille et son éloignement rendent difficile la détection des détails avec un télescope d'amateur.

En opposition, Mars nous dévoile sa calotte polaire, ses formations géologiques ainsi que ses tempêtes de poussières, un spectacle fascinant pour toute personne passionnée d'astronomie! Jupiter est la plus grosse planète du système solaire, elle est aussi la plus facile à photographier même avec un télescope modeste. Ses oppositions annuelles permettent d'observer le mouvement des satellites autour de son globe ainsi que les nombreuses bandes nuageuses, tempêtes, cyclones qui agitent l'atmosphère de cette planète gazeuse.

Saturne, quand à elle, est la planète "star" du système solaire grâce à son système d'anneaux que l'on retrouve dans tant de livres d'astronomie. Ceux-ci sont facilement visibles dans des petits instruments d'amateurs (téléscope, lunette d'astronomie). En plus des bandes nuageuses discrètes sur la planète, il est possible de photographier de temps en temps des tempêtes localisées sur le globe de Saturne.

Vous trouverez ci-dessous mes images des planètes, réalisées avec un télescope de 25 cm de diamètre. La rubrique "divers" reprend les photos des autres planètes du système solaire, des éclipses de soleil etc. Cliquez sur les images pour afficher les pages correspondantes.





Neptune semble posséder les vents les plus rapides enregistrés dans le Système solaire. Près de la région équatoriale de la planète, de nombreux nuages se déplacent d'est en ouest à de grandes vitesses, 325m/s, et des plus petits courants se déplacent à des vitesses qui peuvent être deux fois plus grandes.



Citation
Guillaume d'Auvergne (XIIIe s.)